Fédération Belge de Takeda-Ryu Maroto-Ha

Une école, une tradition et une méthode typiquement japonaise.



Iaï-do

Une technique, un état d'esprit ...
© Maître Roland Maroteaux.
Une technique, un état d'esprit ...

Originellement, "Iaï-do" signifiait "La voie de l'harmonie" : art d'ajuster ses mouvements avec ceux non moins précis de l'adversaire, et avec calme. C'est l'art de la vigueur selon l'esprit zen; l'art du sabre (katana) par excellence. La caractéristique du Iaï-do est l'art de toucher un adversaire en même temps que l'on tire le sabre du fourreau et ce, à n'importe quel moment, et de rengainer sans tarder, afin d'être fin prêt à une prochaine action. Pour cela, il est nécessaire d'être alerte et de préserver un bon état d'esprit.

Chudan-Nuki-Uchi-Uke.
© Maître Roland Maroteaux.
Chudan-Nuki-Uchi-Uke.

Néanmoins, à l'inverse des époques où les guerriers étaient constamment exposés au danger, le Iaï-do moderne a pour but de maintenir la santé et de cultiver l'esprit de chacun, à des fins d'équilibre. Un authentique expert de Iaï-do est incontestablement celui qui touche le premier son adversaire ... En partant après lui, c'est-à-dire en dégainant après l'attaque adverse. Cela dénote également un état d'esprit impliquant la notion de non-violence. Un maître de Iaï-do n'attaque jamais le premier. Il se défend en une fraction de seconde ...

Application de Migi-Do-Kiri.
© Maître Roland Maroteaux.
Application de Migi-Do-Kiri.

L'art de rengainer connaît un prélude proche d'un rituel : Sanchin, moment de vigilance; Chiburi, secouer la lame par une technique propre à chaque école; Noto, rengainer au ralenti. Le sabre et l'homme ne faisant qu'UN, il appartient à chacun d'en saisir l'essence pour atteindre cette sublimité de l'esprit.

Son enseignement se divise en quattre disciplines bien distinctes :
  1. Le Iaï-do : l'art de dégainer le sabre à une main (kihon-waza, henka-waza et kata)
  2. Le Tachi-ken-jutsu : l'escrime ou l'art du maniement du sabre à deux mains
  3. Le Kumi-batto-djiaï : le duel conventionnel avec techniques imposées et libres
  4. Le Batto-giri : l'art de la coupe sur bambou ou makiwara

© Maître Roland Maroteaux/FBTM.

Contact Fédération Belge Takeda-Ryu Maroto-Ha: Président FBTM Serge Robert

Contact administrateur du site web: Webmaster

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !