Fédération Belge de Takeda-Ryu Maroto-Ha

Une école, une tradition et une méthode typiquement japonaise.



Ju-kenpo

Gedan-baraï-mawashi, Jodan-age-uke-mawashi
© Maître Roland Maroteaux.
Gedan-baraï-mawashi, Jodan-age-uke-mawashi

JU signifie souplesse et audace; KEN signifie le poing; PO signifie l'art. Ju-kenpo peut donc se traduire par «l'art du poing souple». Le terme Kenpo aurait désigné à l'origine, la version originale du Kung-fu. Le Ju-kenpo est l'art des atemi avec les poings et les pieds combinés avec des projections ou torsions. Il combine à la fois les anciennes techniques de boxe chinoise et les techniques japonaise de ju-jutsu.

Yoko-geri-chudan
© Maître Roland Maroteaux.
Yoko-geri-chudan

Parades et contres-attaques avec les mains, voire avec les pieds, était chose fréquentes pour les bushis et les samouraïs du clan TAKEDA autrefois. C'est souvent ce qu'oublie un adepte d'Aïki-jutsu qui n'est qu'une forme antique de Ju-jutsu propre aux guerriers Takeda. Sans les Atemi-waza et une connaissances des parades, on peut perdre le contrôle d'un combat, contre un ou plusieurs adversaires réputés redoutables. Les esquives ne sont pas toujours possibles dans de nombreux cas.

© Maître Roland Maroteaux/FBTM.

Contact Fédération Belge Takeda-Ryu Maroto-Ha: Président FBTM Serge Robert

Contact administrateur du site web: Webmaster

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !